Assassiné en 1961, Patrice-Emery Lumumba reçoit enfin des funérailles officielles, 61 ans après

De Bruxelles à Kinshasa, le tout premier Premier ministre de la République Démocratique du Congo, Patrice-Emery Lumumba, reçoit enfin des funérailles officielles que sa relique, un dent bien conservée depuis 61 ans en Belgique, ne soit enterrée sur le mausolée construit à son honneur à la Place de l’Echangeur.
Tout a commencé lundi à Bruxelles où la Belgique a procédé officiellement, en présence de la famille Lumumba et du Gouvernement congolais, à la remise des restes de Lumumba. Moment éprouvant pour celui qui a été tué, de la manière la plus ignoble, un certain 17 janvier 1961, dans la brousse du Haut-Katanga.
Pour la circonstance, le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a fait le déplacement de Bruxelles, à la tête d’une forte délégation gouvernementale.
Mardi, la dépouille de Lumumba a été exposée à la salle des réunions de l’ambassade de la RDC en Belgique qui porte désormais son nom, avant son rapatriement ce mercredi en RDC par la ville de Kinshasa.
 Avant la levée du corps pour la République démocratique du Congo, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a procédé à la cérémonie de baptême de la salle des réunions de l’ambassade de la RDC en Belgique qui porte désormais le nom de Patrice Emery Lumumba.
« Nous avons entamé le processus de rapatriement de la dépouille de notre héros national, Patrice-Emery Lumumba, premier Premier ministre de notre pays. Après la cérémonie solennelle du Palais d’Egmont et la veillée mortuaire, nous voici réunis une fois de plus autour de l’ilustre disparu pour baptiser de son nom la salle des réunions de notre ambassade à Bruxelles. Désormais, Patrice-Emery Lumumba est immortalisé en ce lieu, territoire congolais de Belgique. Que cette salle des réunions concourt à faire revivre l’esprit et l’élan patriotique qui ont caractérisé la vie de notre héros national», a déclaré le Premier ministre Sama Lukonde. 
Le programme officiel prévoit une série de cérémonies dans les lieux mythiques par où est passé Patrice-Emery Lumumba. Dès ce mercredi 22 juin, les hommages au héros national vont commencer en RDC à travers quelques provinces, dont le Sankuru, la Tshopo, le Haut-Katanga et Kinshasa. C’est le 30 juin 2022, date de l’indépendance, que la dépouille sera enfin inhumée au mausolée prévu à la Place de l’échangeur, dans la commune de Limete à Kinshasa. 
Econews