Journée mondiale de l’enfance : le sport au centre de la célébration

«Un enfant, un sport, un droit», tel est le thème retenu cette année dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’enfance. En tant qu’organisme des Nations unies spécialisé dans le domaine de l’enfant, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) a jugé bon de se focaliser cette année sur le sport afin d’éviter la discrimination et les injustices au milieu des enfants.
Le 20 novembre de chaque année, l’humanité célèbre la journée mondiale de l’enfance. Spécialisé dans le domaine de l’enfant, l’UNICEF a saisi cette occasion pour mobiliser sur les questions relatives aux droits de l’enfant. Une source proche de cet organisme des Nations unies soutient que le sport est un élément d’intégration, vecteur de message d’égalité et un facteur d’élimination de la discrimination, un droit fondamental pour les enfants au même titre que l’éducation et la santé. Il est aussi un moyen d’action pour transmettre des valeurs sur la santé, l’égalité des sexes, l’inclusion sociale ou la protection de l’environnement.
Pour le Fonds des Nations unies pour l’enfance, célébrer cette journée autour du sport permet également d’avoir un plus grand rayonnement qui suscitera l’engouement des enfants et des adolescents comme acteurs du changement au sein de leurs communautés. Ainsi, l’agence de l’ONU s’inscrit dans la vision d’une relève capable d’aborder et gérer les questions sensibles de l’heure. «Le sport joue également un rôle important dans l’engagement des jeunes générations dans la lutte contre le réchauffement climatique. Dans un monde où les inégalités sont légion, notre engagement en faveur de l’enfance demeure plus que jamais résolu afin de garantir à chaque enfant congolais l’accès aux services sociaux essentiels, notamment un meilleur accès à l’eau, à des installations sanitaires hygiéniques, aux vaccins, à l’éducation primaire de qualité et de bénéficier d’un système de justice équitable dès la naissance», a souligné le Représentant de l’UNICEF en RDC, Grant Leaity,.
Afin de marquer le caractère sportif de cette célébration, l’UNICEF a organisé à Kinshasa un match amical de football au terrain Shoprite mettant aux prises les enfants et les anciens joueurs de football congolais.
Cette manifestation sportive a connu la participation des personnalités du football congolais parmi lesquelles Constant Omari, ancien patron de la FECOFA, mais aussi deux ambassadeurs UNICEF, Lokwa Kanza et Céline Banza, tous artistes musiciens.
La veille, une marche de sensibilisation avait été organisée par l’UNICEF. Elle avait pour objectif d’éveiller la conscience des enfants sur leurs droits. Partis de la «Place des évolués» dans la commune de la Gombe, les participants ont chuté au siège de l’UNICEF, situé dans l’enceinte de UTEXAFRICA.

Véron Kongo

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*