Agence congolaise de presse : une remise et reprise qui se fait attendre ?

Plusieurs jours après sa nomination, le nouveau comité de gestion de l’Agence congolaise de presse (ACP) n’est pas encore entré en fonction. La remise et prise est encore attendue, et aucun membre de la nouvelle équipe n’est encore notifié. Pourtant, leur nomination date d’il y a près de 3 semaines.
Nommés le 3 septembre dernier, le président du conseil d’administration, le directeur général et le directeur général adjoint de l’ACP devraient déjà être en fonction. Curieusement jusqu’à la rédaction de cet article, aucun d’eux n’est encore notifié. Est-ce de l’oubli, de la négligence ou l’ordonnance présidentielle est boycottée ? Difficile de l’affirmer.
Les mandataires d’autres institutions publiques ont pourtant déjà pris leurs fonctions. A l’ACP, les agents attendent toujours leurs nouveaux dirigeants qui malheureusement attendent aussi la bonne grâce du ministre censé les notifier. C’est le ministre de la communication et médias, lui qui doit aussi organiser la remise et reprise entre les entrants et les sortants.

L’ACP, une victime ?
Au ministère de la communication et médias, on affirme que le ministre est activement à l’œuvre pour que soit notifié le nouveau comité de gestion. C’est en tout cas ce qu’à dit à Congo Durable le directeur de cabinet du ministre Patrick Muyaya.
La grande inquiétude, c’est qu’à ce jour l’ACP reste la seule institution dont les nouveaux animateurs subissent la lourdeur administrative. Et c’est pour des raisons inconnues du grand public. Pourtant, à la différence d’autres institutions, elle est aussi la seule à avoir des professionnels de carrière dont les compétences sont reconnues.
Y sont nommés, le professeur Tharcisse-Henri Kasongo Mwema, dont le parcours au pays et en France n’est pas à démontrer. C’est à lui que reviennent les fonctions de président du Conseil d’administration. Il collaborera avec Bienvenu-Marie Bakumwanya, grande figure de la presse congolaise, correspondant de l’Agence France Presse (AFP) en RDC, nommé aux fonctions de directeur général de l’ACP, avec comme adjoint, Jean-Médard Liwoso, journaliste à CCTV.

Avec Congodurable.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*